Bienvenue dans la deuxième newsletter d’XR-France (la première est à lire ici). Vous y trouverez un résumé de nos actions sur le mois, un regard international sur l’évolution du mouvement, et de quoi passer un été rebelle en attendant la Rio… mais oui, RIO, la Rébellion Internationale d’Octobre !

Les rebelles à Cannes le 21 juin, sur une plage privatisée par Facebook
Les rebelles à Cannes le 21 juin, sur une plage privatisée par Facebook

Sommaire

En France, actions versus répression

Ce mois de juin a été marqué par un grand nombre d’actions dans toute la France et un boom de notre exposition médiatique suite à l’action « Sur le Pont, rébellion ! » le 28 à Paris.

Le 1er juin, Extinction Rebellion Lille, ANV COP21, les Gilets jaunes du Dunkerquois et Boycott citoyen ont uni leurs forces pour mener une Plastic Attack sur le site de Coca-Cola, à Bergues (59), en appelant le groupe à revenir à la bouteille en verre consignée.

Entre le lundi 17 et le vendredi 21 juin, les rebelles français et britanniques ont perturbé le Cannes Lions Festival, les Oscars mondiaux de la publicité.

Face au mythe d’une surconsommation durable entretenue par les agences publicitaires et les multinationales, différentes branches d’XR sont venues remuer ce beau monde et porter haut notre première revendication : dites la vérité. Les rebelles sont monté·es sur les marches du Palais des festivals et, pour contourner l’arrêté préfectoral, sont aussi passé·es par la mer afin de s’adresser aux publicitaires installé·es sur la plage privatisée par Facebook. Malgré le caractère non-violent de ces actions, 34 personnes ont été arrêtées et verbalisées. Nous avons alors décidé qu’à chaque fois qu’un·e rebelle serait arrêté·e en France, un arbre serait planté.

Le 19 juin, blocage de BLOT immobilier à Rennes contre le projet de
centre commercial à Pacé
Le 19 juin, blocage de BLOT immobilier à Rennes contre le projet de centre commercial à Pacé

Le 22 juin à Crest dans la Drôme, 40 militant·es du tout nouveau groupe local XR Vallée de la Drôme ont mis en scène la destruction de la planète par Lafarge, deuxième entreprise la plus polluante de France et responsable de 4,1% des émissions de CO2 du pays.

Le même jour les rebelles du Mans organisaient un magnifique « requiem pour le vivant » que vous pouvez revivre en vidéo.

Action « Riez Longtemps », le 13 juin à Toulouse : « Contient le bon
élixir » est un anagramme d’Extinction Rebellion
Action « Riez Longtemps », le 13 juin à Toulouse : « Contient le bon élixir » est un anagramme d’Extinction Rebellion

Le 25 juin, le groupe XR Chambéry s’est associé au Collectif Ravet pour bloquer le chantier d’un projet de parking de sept étages (cinq cents voitures) en plein centre-ville à Chambéry. L’action dénonçait l’éternelle logique du tout-routier et l’aspect anti-démocratique de la décision municipale. Le blocage / die-in sur l’air de « Tannhäuser » a pris fin après l’obtention d’un rendez-vous avec le maire. La délégation a prévu de demander le lancement d’un processus de concertation et l’aménagement du projet.

XR France et le Collectif Ravet à Chambéry.
XR France et le Collectif Ravet à Chambéry.

Le 28 juin, nous avions annoncé publiquement l’occupation du pont au Change à Paris par plusieurs centaines de rebelles. La présence des CRS sur les lieux nous a contraints à activer notre plan B. En quelques minutes, nous avons bloqué la circulation automobile et investi l’espace magnifique du Pont de Sully. Des banderoles ont été déployées, des ateliers se préparaient, les rebelles ont pu danser et chanter librement pour la défense du vivant massacré en compagnie des passants et des cyclistes invité·es à se joindre à nous. La police a ensuite fait usage de gaz au poivre pour nous déloger. Ces images ont fait, littéralement, le tour du monde. Les rebelles ont ensuite rejoint Youth for Climate qui interpellait le pouvoir devant l’Elysée.

Des actions ont été organisées dans la foulée : « Illuminons De Rugy » visait à répondre au ministre qui prétendait que nous n’avions aucune revendication. Notre « Conférence ça presse » quelques jours plus tard devant le ministère a remis les pendules à l’heure : alors que la plupart des médias se sont concentrés sur la violence de l’évacuation, nous souhaiterions qu’ils mettent autant d’empressement et d’énergie à communiquer sur la violence des catastrophes bioclimatiques en cours. Extinction Rebellion rejoint pleinement le Ministre de l’écologie : « le temps n’est plus aux manifestations, mais à l’action ! »

XR et Youth for Climate unis devant l’Elysée le 28 juin
XR et Youth for Climate unis devant l’Elysée le 28 juin

A l’occasion du premier week-end des Soldes d’été, plusieurs groupes locaux ont entrepris de dénoncer ce symbole de l’emprise du capitalisme sur nos vies. A Tours, ce fut l’occasion de « funérailles pour notre avenir » qui ont interpellé les passant·es. A Lyon, récolte et pyramide de déchets sauvages à l’entrée de la rue de la République et de ses commerces, haut lieu de la frénésie commerciale lyonnaise. Les rebelles de Nantes ont quant à eux défilé devant les grands magasins avec une banderole « VICTIMES DE LA MODE », afin de dire la vérité sur les ravages de l’industrie textile et d’informer sur les alternatives éthiques existantes.

Toutes ces actions sont à retrouver sur notre site, rubrique « Actions ».

Les communes déclarent l’urgence écologique et climatique

Parce que d’énormes changements peuvent être impulsés au niveau local, un mouvement international est en cours pour pousser les communes à reconnaître l’urgence climatique et écologique. Plus de sept cents communes ou comtés, et 137 millions de citoyen·nes seraient déjà concerné·es, principalement dans les pays anglo-saxons et en Allemagne, selon ce site qui recensent les déclarations d’urgence climatique. Dernière grande métropole en date : Amsterdam et… Paris (ça vient de tomber!). Extinction Rebellion est aux avant-postes de cette bataille qui répond à notre première revendication : reconnaître et dire la vérité, afin de placer les autorités devant leurs responsabilités et de les contraindre à l’action.

La Pelle du 18 juin, campagne de détournement d'affiches organisé par XR Lille
La Pelle du 18 juin, campagne de détournement d’affiches organisé par XR Lille

Le 18 mai dernier, les rebelles du Mans s’étaient donc logiquement tournés vers le Conseil municipal en leur demandant d’examiner cette possibilité. Fin juin, la déclaration a été adoptée successivement par le conseil général de la Sarthe, les villes d’Allones et du Mans, puis par la communauté de commune « Le Mans Métropole » le 27 juin 2019. Une belle victoire à saluer, même si elle ne représente qu’une étape !

Le 13 juin, les rebelles d’Annecy ont adressé par la poste cette demande au maire et aux membres du Conseil municipal.

À Toulouse, Extinction Rebellion s’est associé à Citoyens pour le Climat Toulouse et par Youth For Climate pour interpeller la mairie. A Montreuil, le 28 juin, victoire d’un groupe local très actif - et de tous les Montreuillois·es - avec l’adoption par le conseil municipal d’un vœu engageant à intégrer « l’urgence climatique et environnementale dans toutes les politiques publiques avec la volonté de s’inscrire dans un plan de « trajectoire 1,5°C ». »

Et au niveau national ? Deux États ont déjà adopté une telle déclaration : la Grande-Bretagne et l’Irlande, suite à la première semaine de rébellion internationale. En France, les député·es viennent d’adopter en première lecture une déclaration d’urgence intégrée à la loi Énergie Climat. Faut-il s’en réjouir ? Nous savons que ce gouvernement pro-business est passé maître en déclarations d’intention. Or les mots ne valent rien sans l’action, et malheureusement en France, le décalage est tellement vertigineux qu’il nous force à la plus grande circonspection. Face au greenwashing, à la religion d’Etat de la croissance économique, à l’écocide programmé, la rébellion reste plus que jamais notre devoir.

XR dans le monde

Parmi les actions marquantes d’XR dans le monde, notons, au Mexique, un die-in et des lectures de tribunes avec Friday for Future et d’autres partenaires devant le Palais national de la capitale ; à Berne en Suisse le 6 juin, le déversement de sang devant les bâtiments fédéraux, en hommage aux victimes de l’écocide ; à Dublin le 11 juin dernier, une action « Notre sang » devant les bâtiments gouvernementaux**.

Le 2 juin, Mexico
Le 2 juin, Mexico

A Berlin, des militant se sont enchaînées aux grilles de la chancellerie allemande. Les clés de leurs attaches ont été envoyées, symboliquement, à treize ministres du gouvernement Merkel, dont l’absence de volonté politique en cette fin de mandat est patente. Le rassemblement « Ende Gelände » mi juin - l’occupation par plus de 5000 personnes de la mine de lignite à ciel ouvert de Garzweiler, en Rhénanie - auquel ont participé de très nombreux·ses rebelles, montre la vivacité de la lutte pour la sortie des combustibles fossiles en Allemagne.

Le 6 juin à Berne, en Suisse
Le 6 juin à Berne, en Suisse

A New York, le 23 juin, le trafic a été interrompu et des banderoles ont été déployées devant le New York Times, blocage qui s’est soldé par 70 arrestations. La catastrophe climatique et écologique devrait « être traitée comme l’a été la Seconde Guerre mondiale, qui faisait la une tous les jours », explique un militant.

Les rendez-vous xr de l’été

CARAVANE XR - Tout l’été, partout, si vous le voulez !

Une équipe de rebelles sillonnera les routes de France cet été à la rencontre d’autres rebelles et sympathisant·es : cap vers l’Ouest avec Tours les 12/13 juillet, Le Mans les 13/14 juillet et Nantes les 15/16 juillet ! L’idée est de développer le « mycélium » XR : former des gens qui pourront former et recruter au maximum avant le 7 octobre. Dans ses bagages, la caravane aura : la conférence “En route vers l’extinction », des formations à l’ADN XR et à la désobéissance civile, des affiches et le pack artivisme ainsi que des guides méthodologiques pour la constitution d’un groupe local et l’organisation d’actions. Si vous souhaitez accueillir la caravane et disposez d’un espace pour les conférences, n’hésitez pas à envoyer un mail à cette adresse : caravanexrfrance@protonmail.com.

MARCHE POUR ADAMA III - samedi 20 juillet, 14h30, Beaumont-Sur-Oise (95)

Parce que nous savons que l’évacuation du Pont de Sully a été relativement douce par rapport à la réalité des violences policières, problème systémique, XR France s’associe à la Marche pour Adama Traoré et à Désobéissance écolo en soutien à toutes les victimes de ces violences et de l’autoritarisme d’Etat - dans les quartiers défavorisés loin des caméras, au sein des luttes sociales et écologiques en France, mais aussi à travers le monde. Pour se retrouver, surveillez notre site et les réseaux sociaux !

CONFÉRENCE-DÉBAT « Face à l’extinction » - jeudi 25 juillet à 19h00 au Dock B, Pantin (93)

Une adaptation de la conférence « En route vers l’extinction », pour faire le point sur l’effondrement du vivant en cours, et découvrir les méthodes de désobéissance non-violente qui permettront à la société civile d’y résister. Plus d’infos.

CONFÉRENCES DE ROGER HALLAM, 11 et 12 août, Paris

Le philosophe et militant Roger Hallam, l’un des principaux inspirateurs d’Extinction Rebellion sera présent à Paris pour présenter sa vision du changement structurel et la stratégie de désobéissance civile de masse. Nous cherchons une salle, tenez-vous informé·e·s !

TOUS AU PARLEMENT EUROPÉEN, lundi 16 septembre, Strasbourg

Le 16 septembre, les Eurodéputés se réuniront en assemblée plénière au Parlement européen de Strasbourg. Face à l’urgence climatique et à la Sixième extinction de masse, face aux millions de morts prévus par l’OMS et le million d’espèces amenées à disparaître, il est de notre devoir de nous rebeller ! Evénement Facebook (prochainement sur notre site).

RIO : rébellion internationale d’octobre. A partir du 7 octobre 2019, Paris

Posez vos congés ! Le mot d’ordre de ce grand moment est de converger vers les capitales, lieux symboliques de la concentration du pouvoir politique et économique, particulièrement en France. Des blocages massifs sont à prévoir à Londres, Paris, Berlin, New York et Los Angeles.

On a besoin de vous

Tous nos rebelles sont bénévoles. Il est donc inutile de nous envoyer votre CV :-) D’ailleurs, nous ne regardons pas les CV pour « recruter » : toutes les bonnes volontés en mouvement, tous les talents en manque d’exercice sont accueillis avec joie.

Si toutefois, faute de temps ou pour toute autre raison, vous ne pouvez pas vous engager comme acteur·rices de la rébellion, mais souhaitez nous soutenir, voici quelques idées :

Si celle-ci vous a été transférée et que vous souhaitez continuer de la recevoir, inscrivez-vous comme « sympathisant·e » sur notre site, rubrique « nous rejoindre », vous serez alors automatiquement ajouté·e à notre liste de diffusion.

A très bientôt,

Amour et rage,

Extinction Rebellion France

« Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. » Albert Einstein