La nuit du 30 juin au 1er juillet 2019, Extinction Rébellion a répondu au ministre de la transition écolo-gique et solidaire François de Rugy, qui a affirmé le matin-même sur BFMTV que notre mouvement « ne propose rien ».

Nous avons donc projeté nos 4 revendications sur le ministère de la transition écologique et solidaire.

Ceci, afin de lui rappeler qu’au vu de la situation de catastrophe écologique actuelle et d’effondrement vertigineux du vivant, une action politique radicale et réellement à la hauteur de ces évènements est requise de toute urgence.

Photos