Récit de la journée du 5 mars

voir la vidéo de l'action (youtube)

La journée du 5 mars contre Bayer-Monsanto faisait l’objet d’un appel des Soulèvements de la Terre. Dans cette optique, plusieurs actions décentralisées ont eu lieu en France, avec un point d’orgue de la mobilisation à Lyon.

France - Actions décentralisées

Lire l'article concernant les actions décentralisées

👉 Trèbes

Le 5 mars à Trèbes, le groupe local Extinction Rebellion Aude-Carcassonne et ses allié·es de Greenpeace Narbonne et XR Carcassonne ont organisé une manifestation autour de l’usine de Bayer-Monsanto qui a réuni une cinquantaine de militant·es1, en soutien à l’action lyonnaise. Cette action a été suivie d’une assemblée populaire devant l’usine de Trèbes, puis d’une formation à la désobéissance civile non-violente l’après-midi, proposée par des membres XR Toulouse.

Action à Trèbes
Action à Trèbes

👉 Bordeaux

récit des militant·es bordelais·es

Le bar était plein ! Une douzaine de militant·es ont pénétré dans le bar pour remplacer le contenu des verres des consommateur·rices présent·es (avec leur autorisation) par un vin biologique qui respecte la terre qui le nourrit. Action accompagnée d’un échange afin d’expliquer la raison de cette action. L’autre partie des militant·es se sont posté·es à l’extérieur avec des banderoles et drapeaux afin d’alerter l’opinion publique du danger des poisons produits par l’industrie chimique qui sont déversés sur notre terre et plus localement à travers l’industrie du vin en Gironde dont les représentants siègent au CIVB. On était une bonne quarantaine de militant·es pour cette action ! L’action a été rapide (environ 15 min) mais c’était volontaire de la part des coordos. On a eu un peu chaud, car quelques camion de FDO circulaient dans les rues parallèles, mais bon aucune garde à vue. C’était une action en interorga avec « ANV Action Non-Violente COP 21 - Gironde », « Extinction Rebellion Bordeaux » et des Gilets Jaunes pour dénoncer les pesticides dans les vins. La Gironde étant le 1er département touché par les pesticides2. L’action a été couverte par de nombreux média-indépendants dont Pot’ 1NFO3 et Live news 334. Voir aussi5.

Action à Bordeaux

Action à Bordeaux

👉 Villefranche-sur-Saône - Blocage de l’usine Bayer-Monsanto (matin)

Contrairement à nos habitudes, et conjointement avec les Soulèvements de la Terre, nous avons décidé de préparer une action secrète sans passer par les formulaires publics habituels. Cette décision était guidée par la nécessité de conserver la surprise au maximum.

La cible : l’usine de production de pesticides et de fongicides Bayer-Monsanto de Villefranche-sur-Saône. Cette usine produit plus de 35 000 tonnes par an de produits dangereux pour la santé humaine et le vivant dans son ensemble6.

Cependant, la Préfecture n’était pas restée inactive et avait déployé un dispositif de surveillance autour du siège social de Bayer-Monsanto à Lyon et de son usine de production à Villefranche-sur-Saône7.

Les militant·es ont contourné ce dispositif et ont formé un cortège de plusieurs centaines de personnes dans le centre-ville de Villefranche, avant de s’élancer vers l’entrée principale de l’usine, occupée plus tôt par les Faucheurs Volontaires8.

Action à Villefranche
Action à Villefranche

Des tags et des slogans ont émaillé ce parcours joyeux, massif et solidaire9.

Les grillages de l’entrée du site ont été démontés afin que le cortège tente de s’introduire dans l’usine pour réclamer sa mise à l’arrêt. Au moins une interpellation violente a eu lieu à ce moment.

Le consensus de l’action était clair : aucune violence envers les personnes, malgré les horizons divers des participant·es à l’action. Ce consensus a été respecté jusqu’au bout. La police a répliqué avec plusieurs tirs de LBD, faisant 2 blessé·es, qui ont été évacué·es10. Elle a également tiré des dizaines de grenades lacrymogènes. Une voiture de la police a été dégradée lors d’un déplacement du cortège.

Action à Villefranche
Action à Villefranche

Le cortège s’est divisé en plusieurs groupes : l’un a érigé des barricades sur la route, pendant que l’autre faisait le tour de l’usine en passant le long des voies de train pour tenter de s’introduire plus loin en faisant tomber les grilles.

Action à Villefranche

Action à Villefranche

Constatant que le site avait été mis à l’arrêt11 et que les objectifs étaient remplis, les militant·es se sont dispersé·es pour rejoindre le rassemblement prévu l’après-midi autour du siège social de la multinationale. Plusieurs contrôles ont eu lieu, donnant lieu à des gardes-à-vue. La plupart s’en sortiront avec un simple rappel à la loi, mais une des personnes interpelées passera en procès dans les mois à venir, après avoir passé 48h en garde-à-vue12.

Au total, c’est plus de 400 militant·es, autonomes, zadistes, paysan·nes, militant·es écolo (Extinction Rebellion, Youth for Climate, …), antifascistes et féministes qui ont répondu à l’appel des Soulèvements de la Terre13. Une convergence des luttes inédite à Lyon, avec des militant·es venu·es de toute la France pour dire #ByeByeBayer, #CiaoMonsanto !

Action à Villefranche
Action à Villefranche

Lyon - Manifestation autour du siège social (après-midi)

Action à Lyon

L’appel avait été lancé il y a plusieurs mois : le 5 mars, nous assiégerions le siège social de Bayer-Monsanto à Lyon (9e arrondissement). Un rassemblement avait été déclaré place Valmy à partir de 12h30. Très vite, ce sont des milliers de personnes qui ont afflué pour partager un repas, écouter les prises de parole des luttes locales contre l’accaparement et l’artificialisation des terres, visiter les stands des associations qui luttent et informent contre l’usage et l’effet des pesticides14. Radio Canut a tenu un live pendant toute la journée pour interviewer tout ce beau monde15. La psychoteam, collectif de psychologues engagé·es, était là pour soutenir les militant·es.

Action à Lyon
Action à Lyon

Une manifestation s’est ensuite lancée le long des quais de la Saône avec fanfare, chorales, tags, banderoles et slogans clamés en choeur16. Une coalition de luttes locales et d’associations venant des quatre coins de la France ont déployé leurs banderoles pour signifier la mise à l’arrêt de Bayer.

Action à Lyon
Action à Lyon

La préfecture ayant empêché les militant·es de passer devant le siège social de Bayer-Monsanto en retirant son autorisation pour le trajet initialement prévu, une manifestation sauvage s’est lancée au retour place Valmy. Les tentatives d’atteindre le siège social ont alors été stoppées par l’important dispositif policier déployé pour protéger les intérêts privés du pollueur. Dans ce dispositif, canon à eau, CRS, BAC et CDI-69 étaient présents. Confrontation entre jet de bouteilles et bras armés. Un rapport de force presque équitable…

Action à Lyon
Action à Lyon

Repoussé·es et dans les gaz lacrymogènes, des militant·es bloqué·es par les lignes de CRS ont utilisé une échelle pour escalader la Mairie du 9eme. Iels ont alors décroché les drapeaux d’Europe, de France et de Lyon avant de les jeter au sol où ils ont été enflammés. Une perle rare pour la sphère médiatique, qui se concentre sur cet acte en invisibilisant la responsabilité de Bayer dans la colère des militant·es, des paysan·nes, des victimes des pesticides, des terres et du vivant17.

Un drapeau mérite-t-il plus d’attention que la perdition de la santé humaine, de nos terres, du vivant ? Comme le disent si bien nos allié.es les Gilets Jaunes : “Que l’on soit attaché·e ou non au symbole du drapeau français, il serait de bon ton de refaire enfin de nouveau passer la protection du vivant et de notre modèle social au-dessus de vitrines et de bouts de tissu…”

Action à Lyon

Collectifs participants : la Lutte des Sucs, Les jardins des Vaîtes, Via Campesina, Longo Maï, Groupe antifasciste Lyon et environs, Confédération Paysanne, Amis de la Confédération Paysanne, Vietnam Dioxine, Bassines non merci, SUD / Solidaires, Fédération Anarchiste, Assemblée des Gilets Jaunes Lyon et environs, Secrets Toxiques, Inf’OGM, L’Atelier Paysan, YFC Lyon (et autres groupes locaux), Faucheurs Volontaires, ZAP - la ZAD à patates, Générations Futures, Danse la rue, Arthropologia, Psychoteam, Caisse de Solidarité Lyon, Radio Canut Extinction Rebellion Lyon, Besançon, Toulouse, Saint-Brieuc, Lille, Paris (divers), Nantes, Annecy, Marseille, Grenoble, Bordeaux, Montpellier, Chambéry

Action à Lyon

Conclusions

C’est depuis plusieurs semaines que la campagne d’action « Bye Bye Bayer, Ciao Monsanto ! » fait rage à l’échelle nationale. Cette victoire, l’arrêt de deux usines de production de pesticides en deux jours, ainsi que la convergence des luttes inédite à Lyon, n’est que la première d’une longue série, préparez-vous, les Terres se soulèvent18!

Du côté d’Extinction Rebellion Lyon, nous avons appris à travailler avec de nouvelles et nouveaux allié·es dans la lutte pour le Vivant et un monde d’après plus désirable : autonomes, zadistes, paysan·nes, féministes, antifascistes peuvent faire front commun et obtenir enfin des victoires contre le capitalisme écocidaire et meurtrier, soutenu par l’Etat et sa Police. Ensemble, nous sommes capables de mobiliser un grand nombre de militant·es, et de combiner nos différents modes d’actions dans une stratégie commune.

L’agriculture paysanne, la seule capable de nous nourrir sans détruire le vivant, doit être défendue à tout prix. L’eau, bien commun, ne doit pas finir entre les mains de quelques grosses entreprises19.

Les Soulèvements de la Terre ont produit une vidéo résumant les actions de la journée autour de Lyon20 ; d’autres récits de la journée sont disponibles ici21 ; un récit complet de la campagne se trouve dans l’article associé22. Crédit photos : Engrainage média, Gilets jaunes, rebelles XR.

'On reviendra'

Liste des sources :

  1. Trèbes : des militants écologistes de quatre associations face à l’usine Bayer-Monsanto (France 3 régions) (Evénement Facebook

  2. Pesticides : la Charente-Maritime et la Gironde en tête des départements les plus gourmands (France TV) 

  3. live Facebook (Pot’ 1NFO) 

  4. live Facebook (Live News 33) 

  5. Du vin bio servi au bar du CIVB par des militants écolos pour dénoncer les pesticides (Rue89 Bordeaux) / Vidéo : à Bordeaux, les anti-pesticides s’invitent au bar du Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux (Sud Ouest) 

  6. Retour sur les actions contre Bayer-Monsanto menées ce 5 Mars à Lyon et dans sa région(site de Youth for Climate) / Intrusions et blocages sur un site de Bayer-Monsanto : communiqué des soulèvements de la terre (Rebellyon) / Des centaines de personnes ont pris d’assaut le site Seveso Bayer-Monsanto de Villefranche (Dijoncter) 

  7. Manifestation contre Bayer-Monsanto : 1.500 militants à Lyon selon la préfecture (Le Progrès) / Près de Lyon : le site Bayer-Monsanto de Villefranche bloqué par des centaines de manifestants (LyonMag) 

  8. Le site Bayer de Limas dans le viseur des Faucheurs volontaires d’OGM (Le Progrès) 

  9. [Suivi 5 mars] La manif se disperse (Rebellyon) / Retour en images et en sons sur la journée d’action contre Bayer Monsanto à Lyon (Rebellyon) / LYON : LA MULTINATIONALE DU POISON BAYER MONSANTO ASSIÉGÉE (Nantes Révoltée) 

  10. Ceci contredit les allégations de la Préfecture affirmant que personne n’aurait été blessé. Soit elle ne tient pas le compte de ses tires de LBD, ce qui est grave, soit elle nie avoir délibérément blessé 2 personnes non-violentes, ce qui est pire. Au passage : les coups de matraque infligent aussi des blessures ; les tags, non. 

  11. Source AFP et communiqué de l’entreprise / Lyon: après une manif contre Bayer-Monsanto, le préfet dénonce des drapeaux français brûlés (Huffington Post) / Rhône: actions de militants écologistes contre Bayer-Monsanto (Le Figaro) / Rhône: actions de militants écologistes contre Bayer-Monsanto (Médiapart) / Rhône : actions de militants écologistes contre Bayer-Monsanto (La Provence) / Rhône: actions de militants écologistes contre Bayer-Monsanto (L’info Durable) 

  12. Nous tenons à cette occasion à remercier la Caisse de Solidarité de Lyon, dont les efforts bénévoles nous ont permis de suivre la situation des militant·es (site de la Caisse) 

  13. « Bye Bye Bayer! Ciao Monsanto ! » Plusieurs actions simultanées organisées par les opposants écologistes au géant de la chimie dans le Rhône (France 3 régions) 

  14. Live Facebook 1 (Lagertha Photographie) / Live Facebook 2 (Lagertha Photographie) 

  15. # Bye bye bayer Ciao Monsanto - canut en direct samedi 5 mars à partir de 13h30 depuis la place Valmy (Radio Canut) 

  16. Lyon : manifestation devant le siège de Bayer ce samedi (Lyon Capitale) / Action contre Bayer-Monsanto : des drapeaux brûlés (Le Dauphiné, payant) / Kermesse, drapeaux brûlés : récit d’une manifestation contre Bayer-Monsanto à Lyon (Rue89 Lyon) / Lyon: manifestation contre le groupe pharmaceutique et agrochimique allemand Bayer (BFM Lyon, vidéo) / Lyon : le siège de Bayer s’apprête à être pris d’assaut par l’extrême-gauche (LyonMag) / Pris pour cible à Lyon et à Villefranche, Bayer dénonce « le dénouement regrettable d’un ultimatum sans possibilité de dialogue » (LyonMag) / On s’est régalé·es de cet article de LyonMag, à la galerie de tags digne d’une chronique de Nantes Révoltée : Après la manifestation contre Bayer, la gueule de bois du 9e arrondissement de Lyon (photos) 

  17. Cet événement a à lui seul déchaîné les médias et élus locaux (pas mois de 3 articles de LyonMag sur le sujet), qui ne semblent pas s’émouvoir outre mesure des crimes de Bayer-Monsanto. Nous remercions le Canard Réfractaire pour sa vidéo qui replace les priorités (Ils ont BRÛLÉ un DRAPEAU FRANÇAIS ! (Revue de Presse), YouTube) / Les drapeaux français, européen et de Lyon brûlés par des activistes (Lyon Capitale) / «Des images insupportables» : des drapeaux français brûlés lors de la manifestation contre Bayer-Monsanto (Le Progrès) / « Un non-évènement », « obligé de condamner » : des élus du 9e arrondissement de Lyon gênés après la destruction des drapeaux (LyonMag) / Lyon : plus de 40 maires et parlementaires condamnent les dérives de la manifestation visant le groupe Bayer (LyonMag) / Drapeaux brûlés à Lyon : des « dégradations intolérables » pour Grégory Doucet (LyonMag) 

  18. Écologie trop tard. Soulèvements maintenant. (lundi.am) / « Tout le monde déteste les pesticides » : près de Lyon, Bayer-Monsanto sous pression (Reporterre) / Soulèvements de la Terre à Lyon : foisonnement d’actions contre Bayer-Monsanto (Rapports de force) / A Lyon, blocage d’usine et manifestation massive contre Bayer Monsanto (La relève et la peste) 

  19. Rendez-vous du 25 au 27 mars pour le prochain acte des Soulèvements contre les méga-bassines ( Un printemps maraîchin contre les mégabassines (site des Soulèvements)) 

  20. Vidéo 1 (YouTube) 

  21. Post Facebook (Soulèvements de la Terre) / Post Facebook 1 (GJs Lyon) / Post Facebook 2 (GJs Lyon) / Post Facebook (GALE) 

  22. Notre article