Intro

[A lire façon docu-thriller sur BFM đŸ•”ïž]

Depuis quelques mois, un petit groupe de rebelles se prépare à lancer une campagne de grande ampleur, nom de code : les RABA Joie.
Pour se tenir informé.es des actualités de leurs cibles, iels se livrent à une veille médiatique implacable. Voici, mois par mois, le résultat de leurs investigations.

novembre 2022

đŸ›„ïž Yachts

Les yachts du futur : gĂ©ant hybride entre air et mer, alimentĂ© Ă  l’hĂ©lium pour la caution verte (mais bĂ©nĂ©ficiant de son propre hĂ©licoptĂšre
) ou ville flottante en forme de tortue, la sociĂ©tĂ© Lazzarini se spĂ©cialise dans la dĂ©mesure.

Elle n’est pas la seule : la magazine Forbes nous apprend que 51% des 1024 yachts de plus de 24 m commandĂ©s dans le monde en 2021 ont Ă©tĂ© ou seront fabriquĂ©s en Italie, avec un nouveau record de 6 milliards d’euros de chiffre d’affaires dont 3 milliards provenant des exportations.

Pour construire ces bateaux toujours plus imposants, les chantiers navals s’adaptent : exemple avec l’inauguration d’un “ascenseur Ă  super-yachts” Ă  la Ciotat qui servira Ă  “concurrencer Barcelone et GĂȘnes ». On note tout de mĂȘme que la filiĂšre cherche Ă  innover avec ce premier yacht 100% alimentĂ© Ă  l’huile de cuisine usagĂ©e.

CĂŽtĂ© usagers, Ă  DubaĂŻ, camp de base prisĂ© pour les spectateurs de la Coupe du Monde de football au Qatar, une sociĂ©tĂ© de location de super-yachts propose, moyennant 20000 $ la nuit, de profiter de prestations de luxe Ă  moins d’une heure de vol de Doha. Les demandes de trajets en jet entre les deux destinations, qui ont commencĂ© dĂšs novembre 2021, ont Ă©tĂ© multipliĂ©es par 3 ou 4 sur cette pĂ©riode. âšœ + đŸ›„ïž + đŸ›©ïž, c’est ce qu’on appelle un combo gagnant.

Un rĂȘve d’enfance qui s’accomplit ? Louer un mĂ©ga-yacht pour 3 semaines, “voilĂ  Ă  quoi ressemble l’amour” pour le gendre du milliardaire nigĂ©rian Femi Otedola.

Les rĂ©actions du monde politique sont peu visibles, hormis celle de la dĂ©putĂ©e europĂ©enne EELV / ALE Caroline Roose qui rĂ©dige une tribune dans Le Monde pour dĂ©noncer l’impact des super-yachts, rappelant que “la flotte [des trois cents plus grands en activitĂ©] Ă©met annuellement prĂšs de 85 000 tonnes de dioxyde de carbone, soit plus que certains pays”.

Pour celle.ux qui aiment les chiffres et les comparaisons, le compte @yachtco2tracker continue d’analyser les dĂ©placements des super-yachts, en mettant en parallĂšle leur bilan carbone et l’équivalent en “petits gestes” prĂŽnĂ©s par le gouvernement : par exemple, faire pipi sous la douche pendant 1 628 444 ans pour compenser l’empreinte carbone du KATARA sur 3 mois.

đŸ›©ïž Jets privĂ©s

COP27 et jets privĂ©s : cherchez l’erreur ! DĂšs l’ouverture de la COP 27, plusieurs comptes twitter dĂ©noncent comme Ă  chaque Ă©dition l’hypocrisie des dirigeants se rendant en jet privĂ© Ă  la grand-messe mondiale sur le climat. AprĂšs une polĂ©mique faisant monter l’estimation du nombre de vols jusqu’à 1500, les autoritĂ©s Ă©gyptiennes annoncent plutĂŽt un chiffre autour de 400 vols, parmi lesquels le tout nouveau prĂ©sident brĂ©silien Lula, qui se fait remarquer dans un jet prĂȘtĂ© par un acteur Ă©conomique jugĂ© peu frĂ©quentable au BrĂ©sil : JosĂ© Seripieri Junior, mĂȘlĂ© Ă  des affaires de dĂ©tournements de fonds il y a vingt ans.

Des jets bientĂŽt Ă©colos ? Thomas Flohr, fondateur et prĂ©sident de la compagnie VistaJet, leader europĂ©en de la location de jets privĂ©s avec 300 appareils en circulation, se dit “sensibilisĂ©â€ Ă  la question Ă©cologique et estime que son business model Ă©vite les vols vides ou Ă  moitiĂ© pleins. Il estime “prendre en considĂ©ration les questions environnementales” et s’engage pour une “neutralitĂ© carbone d’ici Ă  2025” đŸ€Ą.

Boulette de Matignon : le 14/11, Elisabeth Borne se fait Ă©pingler par le compte @laviondebernard pour un trajet aller-retour Ă  Marseille effectuĂ© afin de
 signer un protocole d’expĂ©rimentation Ă©cologique, pour un total de 3,2tCO2. Elle participait, le soir mĂȘme, Ă  une Ă©mission sur BFM sur le climat “2050, ouvrons les yeux”. Et le compte d’ironiser “jusque lĂ , ils sont bien fermĂ©s”. La DĂ©pĂȘche a enquĂȘtĂ© de son cĂŽtĂ© et confirmĂ© ce dĂ©placement, qui Ă©tait couplĂ© Ă  une invitation Ă  la 4e convention annuelle des Maires de la rĂ©gion PACA.

Faute d’inattention : quand on parlait de vols sanitaires, on ne pensait pas Ă  acheminer des mĂ©decins en avion vers des dĂ©serts mĂ©dicaux pour leur Ă©conomiser un trajet en train de 2h30 đŸ€š.

Ailleurs dans le monde : du 8 au 14 dĂ©cembre aura lieu la vente aux enchĂšres d’un archipel d’une centaine d’üles paradisiaques en IndonĂ©sie. Objectif affichĂ© : dĂ©velepper le tourisme durable. Seul petit bĂ©mol : les plans prĂ©voient l’amĂ©nagement d’une piste d’atterrissage privĂ©e de 1 000 mĂštres de long car seuls les jets privĂ©s pourront se rendre sur ces Ăźles
 cherchez l’erreur đŸ€”.

Combo gagnant, mĂ©daille d’argent đŸ„ˆ : âšœ + đŸ›©ïž + đŸ€Ą, Messi portait un brassard “save the planet” Ă  la coupe du monde de football. L’histoire ne dit pas s’il Ă©tait en coton recyclĂ©.

En Espagne, pour la fĂȘte d’anniversaire 🎂 de Marta Ortega (famille Zara), les invitĂ©.es ont convergĂ© en jet privĂ© pour un bilan estimĂ© de 145 tonnes de CO2.

Flight tracking : un compte suisse actif depuis cet Ă©tĂ© s’est ajoutĂ© Ă  la liste des traqueurs de jets.

Et enfin, on ne rĂ©siste pas Ă  l’envie de vous citer les propos de l’influenceuse camerounaise Coco Emilia, qui pose comme condition d’une relation romantique “si tu n’as pas un jet privĂ©, ce n’est pas la peine de m’écrire”.

đŸ”„ CĂŽtĂ© actions, novembre part sur les chapeaux de roues

- A la veille de l’ouverture de la COP 27, plus de 300 militants de Greenpeace envahissent Ă  vĂ©lo l’aĂ©roport d’Amsterdam et occupent plusieurs heures durant les lieux, bloquant 14 jets privĂ©s et suscitant une importante couverture mĂ©diatique.

Tous les articles ci-dessous đŸ”œ

- Le 10/11, Scientist Rebellion lance la campagne #makethempay avec une journĂ©e internationale d’actions sur des sites emblĂ©matiques de l’aviation privĂ©e (aĂ©roports, siĂšge de Dassault Industries..) en Italie, en Allemagne, en SuĂšde, en NorvĂšge, au Portugal, au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, en Australie et en France. Dans les suites, les hashtags #BanPrivateJets et #TaxFrequentFlyers rĂ©coltent respectivement 8000 et 3500 vues en 24h sur Twitter. Plus de dĂ©tails sur actu.fr, franvetv.info ou l’Obs sur l’action en France devant le siĂšge de Dassault.

  • A Nice, deux actions successives courant novembre :

  • RINO dans la mare contre les jets :

Nice matin : Ultra-riches, ultra-pollueurs!”: des activistes environnementaux manifestent devant l’aĂ©roport de Nice

France 3 : Une quinzaine de manifestants d’Extinction Rebellion devant l’aĂ©roport de Nice contre les jets privĂ©s

BFM TV : Des militants se mobilisent contre les jets privĂ©s devant l’aĂ©roport de Nice

Ouest France : Des militants d’Extinction Rebellion ont manifestĂ© Ă  l’aĂ©roport de Nice contre les jets privĂ©s

- A Vannes, une sympathique manifestation Ă  vĂ©lo et char Ă  voile (👋 coucou Christophe Galtier !) contre les nuisances sonores et la pollution liĂ©es aux jets privĂ©s a eu lieu Ă  l’initiative d’une association locale, en mĂȘme temps qu’une sieste collective Ă©tait organisĂ©e Ă  l’aĂ©roport de Nantes.

- On retrouve enfin XR au Superyacht Forum à Amsterdam : “the superyacht industry is a sinking ship”

🧐 Quoi de neuf cĂŽtĂ© politique ?

Le mĂ©dia d’investigation Disclose rĂ©vĂšle un conflit d’intĂ©rĂȘt majeur impliquant AgnĂšs Pannier-Runacher. Les enfants de la ministre de la transition Ă©nergĂ©tique, mineurs, sont en effet actionnaires d’une entreprise crĂ©Ă©e par leur grand-pĂšre, Jean-Michel Runacher, dont les fonds, domiciliĂ©s en partie dans des paradis fiscaux, seraient liĂ©s Ă  la sociĂ©tĂ© Perenco, deuxiĂšme plus grand groupe pĂ©trolier français. Le lendemain, c’est au tour de Politico de rĂ©vĂ©ler que le couple Pannier-Runacher / Bays loue une maison appartenant Ă  la famille Dassault. Ces rĂ©vĂ©lations viennent s’ajouter aux liens d’intĂ©rĂȘt dĂ©jĂ  connus de la ministre avec les entreprises Engie et Macquarie, qui avaient dĂ©jĂ  restreint son champ d’activitĂ©. A force d’ĂȘtre Ă©cartĂ©e des dossiers relevant de son ministĂšre, gare au risque d’emploi fictif


AprĂšs l’annonce en octobre de taxation des carburants des jets privĂ©s, on aurait pu s’attendre Ă  une suite logique. Ce ne sera pas le cas, et malgrĂ© deux amendements au budget proposĂ©s par les groupes socialiste et communiste, le sĂ©nat rejette le projet de taxation des yachts au prorata de leurs Ă©missions de CO2.

InterpellĂ© lors de la sĂ©ance, Gabriel Attal dĂ©clare prĂ©fĂ©rer “investir dans l’avion bas carbone ou des navires qui polluent moins”.

Quant Ă  Vincent Capo-Canellas, sĂ©nateur centriste, il appelle « Ă  ne pas mĂ©langer la lutte des classes et l’écologie ». Avis aux amateur.ices de jardinage đŸ§‘â€đŸŒŸ.

Jordan Bardella, fraĂźchement Ă©lu Ă  la prĂ©sidence du Rassemblement National, affirme sur France 3 que l’interdiction des jets privĂ©s n’est “pas le sujet” principal, proposant plutĂŽt de miser sur “le patriotisme Ă©conomique” pour rĂ©duire les Ă©missions.

✊ Et si on dĂ©zoomait vers la justice sociale et climatique ?

OXFAM publie un nouveau rapport sur les Ă©missions carbone liĂ©es aux investissements des milliardaires, montrant qu’au delĂ  de leurs modes de vie, 125 milliardaires Ă©mettent par leurs Ă©missions chacun plus de 3 millions de tonnes de CO2 par an, soit un million de fois plus que les 2,76 tonnes de CO2 Ă©mises en moyenne chaque annĂ©e par 90% des personnes les plus pauvres dans le monde.

L’observatoire des multinationales publie le bilan annuel du CAC 40, montrant des bĂ©nĂ©fices record en 2022 (72,8 milliards d’euros sur le premier semestre, soit 53% de plus que sur la mĂȘme pĂ©riode en 2010) oĂč Total caracole en tĂȘte. En parallĂšle, le taux effectif d’imposition du CAC40 est passĂ© de 37 Ă  25,5% entre 2021 et 2020 et le ratio entre la rĂ©munĂ©ration patronale moyenne et les dĂ©penses moyennes par salariĂ© est Ă  139. Le rapport montre aussi les liens Ă©troits entre le secteur des Ă©nergies fossiles et la plupart des grandes entreprises.

Et cela n’est pas prĂšs de s’arrĂȘter, Ă  l’image de ces investissements annoncĂ©s par l’ONG amĂ©ricaine Oil Change International qui pourraient reprĂ©senter sur les 3 prochaines annĂ©es l’équivalent de 70 milliards de tonnes de CO2, soit l’équivalent de 17 % du budget carbone mondial restant pour maintenir le rĂ©chauffement planĂ©taire Ă  + 1,5 °C. Investissements rĂ©alisĂ©s, dans leur immense majoritĂ©, depuis l’hĂ©misphĂšre Nord, comme le montre trĂšs bien cette carte interactive des Ă©missions, Ă  mettre en parallĂšle avec cette autre carte indiquant l’(in)adĂ©quation des objectifs carbone fixĂ©s pays par pays avec les objectifs de l’accord de Paris. Quand on sait que 636 lobbyistes des Ă©nergies fossiles Ă©taient prĂ©sents lors de la 27Ăšme COP (25% de plus que lors de la prĂ©cĂ©dente Ă©dition), que la prochaine aura lieu en Arabie Saoudite et que leur emprise s’étend jusque dans les Ă©coles oĂč Total propose, comme Ă  Toulouse, une formation sur les Ă©nergies renouvelables, cela se passe de commentaire.


 et pendant ce temps, sur BFMTV, certain.es imaginent déjà un monde sous quota carbone. Nous aussi, mais pas chez Drahi.

Le mot de la fin

On vous laissera, comme le mois dernier, mĂ©diter sur le traitement mĂ©diatique et la sĂ©mantique employĂ©e Ă  l’encontre des mouvements de rĂ©sistance. Auraient-ils peur ?

___________________________________________________________

Ca vous a plu ? Vous en voulez encore ?? Go voir les revues de presse des mois prĂ©cĂ©dentsđŸ€© !