Ce matin, deuxième édition des soldes pour nos rebelles d’Annecy. Même objectif que la semaine dernière: alerter les consommateurs quant aux impacts écologiques et sociaux de l’industrie de la mode en disséminant plusieurs milliers de messages dans les poches des jeans, shorts, chemises et autres pantalons.

L’essor de la “fast fashion” et la production frénétique qui en découle est en effet une aberration en terme de conditions de travail, d’émissions de gaz à effet de serre, de consommation de ressources et de pollutions en tout genre.

Cette industrie mortifère est à l’image du système dans lequel nous nous trouvons : néfaste pour les consommateurs, les travailleurs et l’environnement.

Maintenant que vous savez, à vous de jouer !

Photos